Les différents composants de l'œuvre peuvent subir des altérations. Voici quelques altérations pouvant apparaitre :

Support

Toile : déchirures accidentelles (après un choc), déchirures induites (suite à la fragilité et l'oxydation de la toile), encrassage (dépôt dû à l'environnement), attaque de moisissures et micro-organismes, attaque d'insectes, oxydation des tranches par les semences, déformation, pli d'angle, retrait de la toile, badigeon arrière...

Châssis : attaque d'insectes xylophages, déformation, absence de chanfrein (montant du châssis plat en contact avec la toile), cassé...

Bois : déformation en flèche, attaque d'insectes xylophages, fissuration partielle ou complète...

Couche picturale

Lacunes (manques de matière dus à un choc ou une altération de cohésion et d'adhésion des matériaux entre eux et avec le support), craquelures prématurées (dues à la technique de l'artiste), craquelures d'âge (dues au vieillissement naturel des matériaux), soulèvement en tuile ou en toit, pulvérulence, épidermage...

Vernis

Vernis jauni, chanci (blanchiment du vernis), craquelure du vernis, pulvérulence...

  • Déchirure - vue arrière
    Déchirure - vue arrière

    Altération du support

  • Châssis plat
    Châssis plat

    Altération du support

  • Marque du châssis
    Marque du châssis

    Altération du support

  • Vernis jauni
    Vernis jauni

    Altération de la couche picturale

  • Épidermage
    Épidermage

    Altération de la couche picturale

  • Déchirure
    Déchirure

    Altération du support et de la couche picturale

  • Lacunes
    Lacunes

    Altération de la couche picturale

  • Soulèvements en tuiles
    Soulèvements en tuiles

    Altération de la couche picturale

  • Craquelures
    Craquelures

    Altération de la couche picturale

  • Craquelures d'âge
    Craquelures d'âge

    Alération de la couche picturale

  • Pièce arrière indigène
    Pièce arrière indigène

    Altération du support

  • Projections sur couche picturale
    Projections sur couche picturale

    Altération de la couche picturale

  • Toile encrassée - Scrupules
    Toile encrassée - Scrupules

    Altération du support

  • Déformations
    Déformations

    Altération du support

  • Soulèvements et lacune
    Soulèvements et lacune

    Altération de la couche picturale

  • Attaque d'insectes xylophages
    Attaque d'insectes xylophages

    Altération du support

Quelques conseils de conservation

Afin d'éviter au maximum l'apparition d'altérations, certains paramètres de conservation peuvent être contrôlés :

Humidité

Une humidité trop forte ou trop faible peut provoquer le gonflement ou le retrait de certains matériaux constituant l'œuvre. L'humidité relative du lieu d'exposition / stockage de l'œuvre doit se situer entre 50 et 60% et il est nécessaire d'éviter les variations brutales (éviter les salles de bains).

Température

Les températures idéales de conservation se situent entre 18 et 20° C. Cependant, de la même manière que pour l'humidité, il est surtout important de conserver une œuvre dans un lieu ne subissant pas de variations brutales (éviter les endroits sujets à des courants d'air, des expositions en plein soleil ou au dessus d'un radiateur).

Lumière

Une trop forte lumière peut altérer la structure des pigments. Il est déconseillé d’exposer l’œuvre à une trop forte luminosité, évitez le plein soleil ou un éclairage trop proche et puissant (180 lux max).

Dépôts et pollution environnementale

Comme toutes surfaces, les poussières et particules présentes dans l'air vont se déposer sur l'œuvre. Le vernis va jouer un rôle de film protecteur, cependant, il est préférable d'éviter les lieux tels que les cuisines, les pièces avec cheminée ouverte, de mettre des bougies trop près d'une œuvre.

Vibrations

Les vibrations peuvent être un facteur aggravant et facilitant la perte de cohésion et d’adhérence de la couche picturale, entrainant des pertes de matière. Si l'œuvre est exposée dans un lieu soumis à de fortes vibrations, il est conseillé pour l'accrochage, d'intégrer une cale en mousse entre le mur et le tableau, afin d'absorber les vibrations.

Insectes et micro-organismes

Les matériaux des supports (bois, textile) sont sujets aux attaques d'insectes et de moisissures. Un environnement sain permet de protéger les matériaux. Une bonne circulation de l'air à l'arrière de l'œuvre évite le développement de moisissures. Si une attaque d'insectes xylophages est détectée sur une œuvre, il est préférable d'intervenir rapidement avant que l'œuvre ne soit abimée, en demandant conseil à un restaurateur.